Etude Solidaire 2017 - Club Fontneuve

loading

Loading...

Etude Solidaire 2017

L’étude solidaire, lancée depuis le 5 novembre, est un projet de l’organisme ACTEC. Durant un mois, les collégiennes, lycéennes et étudiantes peuvent à travers leurs heures de travail aider les Guatémaltèques. En effet, pour chaque heure d’étude, un euro est reversé par des sponsors à différentes associations sur le terrain. Pour quoi faire? Deux objectifs principaux dont le premier est de mettre en place des projets éducatifs dans les pays en développement où l’éducation est plus difficile d’accès. Le deuxième objectif est de sensibiliser les jeunes des pays riches à la chance qu’ils ont de pouvoir avoir un accès facile à l’éducation et leur montrer qu’ailleurs dans le monde, d’autres jeunes ont des difficultés pour se former.

Cette année les deux projets pour lesquels les heures d’études transformées en autant d’euros concernent l’éducation au Guatemala. Dans un premier temps, des bourses d’étude vont pouvoir être envoyées pour les jeunes filles des plateaux mayas. C’est une zone où l’éducation est primaire, d’autant plus pour les filles qui sont plus défavorisées que les garçons. Dans un second temps, il est toujours question d’envoyer des bourses pour que des jeunes de l’école ICEFAT puissent recevoir une formation agricole en alternance.

 

Le club a encore une fois participé à cette initiative. Chaque heure passée à travailler dans la salle d’étude va être convertie en autant d’euros pour aider au financement de ces projets. Et les occasions d’étudier ne manquent pas !
Par exemple, samedi 25 novembre, une douzaine de collégiennes sont venues réviser leurs examens de fin de trimestre dans le cadre de l’Etude +. En arrivant à 14h30, elles ont commencé par faire un planning de travail, pour voir quelles matières elles voulaient faire et dans quel ordre, avec les conseils des monitrices. Ensuite, concentration intense jusqu’à 16h : étude personnelle, et pour certaines la possibilité de travailler la physique ou le français avec des étudiantes et des professeurs. A 16h, goûter bien mérité, et jeux dehors pour s’aérer. Après un petit moment de prière à l’oratoire, c’est reparti pour 1h30 d’étude efficace. Au final, pour chacune une journée bien rentabilisée, et pour le Guatemala, 36,5€ de gagnés !
Mais pas besoin d’attendre les samedis d’Etude pour travailler ! Les filles du niveau 1 et 2 étudient chacune environ 1h après le club, et celles du niveau 3 arrivent souvent plus tôt le vendredi soir pour travailler un peu avant l’activité. Le samedi, ce sont les lycéennes et les étudiantes qui viennent remplir la salle d’étude !
C’est donc avec le concours de toutes que nous sommes actuellement parvenues à 158,5h ! Il reste 6 jours avant la fin de l’Etude Solidaire : c’est le sprint final !
Share This

Leave a Comment